CHOUBAAAAKA post grossesse …

Parce que là, maintenant, tout de suite je ressemble plus à Choubaka qu’à Leila Bekhti

je me dis qu’il serait grand temps que je chasse cette (non)attitude de post grossesse… Voilà un peu plus de 2 mois que minimoi rempli mes journées, je devrais dire, "absorbe" mon temps. Entre tétées, couches, re-tétées et bien entendu re-couches, les multitudes de vomitos qu’elle se fait un malin plaisir de ne les faire QUE sur sa môman chérie, mais aussi les grandes qu’il ne faut pas abandonner, et puis le manger de Zhomme, hein , car ça mange ces petites choses !! et puis l’intendance du château qui ressemble beaucoup plus "à ma cabane au fond du jardin"  il faut que ça change !!

 

2 mois de laisser aller, de pyjamas pilou-pilou (parce qu’on est trop trop bien dedans !! sisi ! ) de jogging ou au mieux de legging ! 2 mois de lait maternel qui se fait un malin plaisir (lui aussi !) de s’évader de son contenant à tous moments de la journée et surtout quand il ne faut pas ! 2 mois que ma couleur de cheveux s’affadit et que mes témoins de ma vie (mes cheveux blanc hein!) se font la belle sur mon crâne… 2 mois (euh non pas vraiment et heureusement lol) que mes poils n’ont pas vu cire, rasoir ou autre…

Minimoi repu, je la glisse dans son lit et me motive (au moins tout ça car, vu la charge de travail je suis déjà découragée !!) allez, c’est parti pour une couleur homemade (car le moindre cent est consacré à minimoi…) pédicure et épilation party pfiouuuu vivement la fin ! on sort gommage et autre tartinade qui font roudoudou sur la peau…  à ce moment là je ne rêve que d’une chose : une thalasso maman/bébé.. mais me voilà devant mon dressing, enfin devrais je dire devant mon ex dressing, parce que tout ce qu’il y a devant moi ne me va plus (ou espérons pas encore!) et là c’est le drame… je sens les larmes monter, une grande frustration alors je sors une robe, sans forme, genre un tube… ça colle pas, au moins on voit pas les "bouées" je me dis qu’il faudrait se mettre au sport… mais qu’est ce que j’ai la flemme ! et hop, minimoi se réveille, et c’est l’heure de la tétée… je la colle contre moi, elle tète, et on s’endort, toutes belles, mais tellement fatiguées :)